Quels obstacles spécifiques pour les régions frontalières ?

In Politique Régionale by Occitanie Europe

L'Union européenne a encouragé la coopération transfrontalière grâce, notamment, au programme de coopération Interreg, un instrument destiné à financer le développement régional par-delà les frontières. Malgré tous les progrès accomplis, de nombreux obstacles persistent, dont beaucoup ne peuvent être levés grâce au seul financement d'Interreg.

En septembre 2015, la Commission européenne a donc lancé une consultation publique afin de recueillir l’expérience et l’avis des acteurs concernés sur les obstacles qui persistent et se répercutent sur la vie quotidienne des personnes et des entreprises dans les régions frontalières.

Les participants ont non seulement clairement identifié les problèmes transfrontaliers qui subsistent, mais ils ont également proposé des idées concrètes sur la manière de les surmonter. Ainsi, à travers les réponses à la consultation, cinq obstacles principaux ont été identifiés:

  1. barrières juridiques et administratives (manque de reconnaissance des qualifications, différences dans les systèmes de sécurité sociale, de retraite et d’imposition),
  2. barrières linguistiques,
  3. accès physique difficile (manque d’infrastructures et de systèmes intégrés de transports publics),
  4. manque de coopération entre les autorités publiques sur les questions transfrontalières, et
  5. disparités économiques (différences sur le marché du travail et en matière de salaire, qui engendrent des flux asymétriques).
Print Friendly, PDF & Email