Augmentation de l’Aide Publique au Développement accordée par l’Europe et ses États membres en 2015

Le 13 avril dernier, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) a publié une étude sur l’Aide Publique au Développement (APD) accordée par les différents pays dans le monde.

Ces chiffres, à ce jour provisoires, indiquent que l’APD octroyée par l’Union Européenne et ses Etats membres a augmenté de 9 milliards d’euros par rapport à 2014, soit une hausse de 15%. Elle correspond ainsi pour l’année 2015 à un total de 68 milliards d’euros et progresse pour la troisième année consécutive.

Ces chiffres révèlent que les institutions de l’UE et les États membres sont les premiers bailleurs de fonds au monde en matière d’APD. Ce constat est toutefois à nuancer étant donné que cette augmentation s’explique en partie par la hausse de l’aide attribuée aux réfugiés en Europe cette même année. Ce soutien est en effet passé de 3,3 milliards d’euros en 2014 à 8,6 milliards en 2015.

La progression de l’APD de l’UE est également à relativiser en raison des objectifs non atteints. En effet, l’objectif d’une APD représentant 0,7% du Revenu National Brut (RNB) que s’était fixé la Commission européenne est loin d’être atteint, puisqu’elle représente 0,47% du RNB en 2015.

5 Etats membres font néanmoins bonne figure et dépassent cet objectif :

  • La Suède octroie 1.4% de son RNB
  • Le Luxembourg en consacre 0.93%
  • Le Danemark accorde 0.85% de son RNB
  • Les Pays-Bas accordent 0.76%
  • Et le Royaume-Uni consacre 0.71% de son RNB

Pour plus d’informations sur cette étude de l’OCDE : http://www.oecd.org/fr/developpement/nouvelle-hausse-de-l-aide-au-developpement-en-2015-doublement-des-depenses-consacrees-aux-refugies.htm

Print Friendly