Un rendez-vous en faveur de l’Europe Sociale à Göteborg

Les 16 et 17 novembre 2017, la ville suédoise de Göteborg a rassemblé les Chefs d'État et de Gouvernement ainsi que les acteurs européens réunis pour discuter de l'Europe Sociale.

C'est le premier rassemblement de la sorte depuis 20 ans. Le dernier s'était en effet tenu à Luxembourg en 1997. C'était d'ailleurs le Premier ministre luxembourgeois de l'époque, Jean-Claude Juncker aujourd'hui Président de la Commission européenne qui en était l'instigateur.

Lors d'une conférence de presse, la Commissaire à l’Emploi et aux Affaires sociales, Marianne Thyssen a qualifié ce Sommet de "nouveau chapitre" dans  l’histoire de l’Europe sociale. En effet, cet événement a été l'occasion pour les États membres et les institutions européens d'adopter officiellement la proclamation du socle européen des droits sociaux.

Pour la Commissaire, il s’agit d’un « signal fort » donné par les États membres quant à leur volonté de s’engager dans le renforcement de la dimension sociale de l'Europe. Elle a ajouté que « c’était le bon moment », étant donné que la crise « est derrière nous ».

Durant deux jours intenses, divers sujets ont fait l'objet d'échanges entre les États membres présents : l’accès au marché du travail, les conditions de travail et d’emploi justes et les périodes de transitions « entre deux emplois » mais aussi, la culture et l'éducation.

 

L'Europe a-t-elle vraiment besoin de politique sociale? 

Depuis la crise de 2008, l'Europe a renforcé ses compétences en matière sociale, mais ce domaine reste globalement du ressort des États membres.

En matière d'emploi et de droits sociaux, les secteurs qui sont concernés sont multiples: la fiscalité, les mesures sur les salaires, l’extension de l'assurance sociale, les politiques de réglementations européennes pour réduire les inégalités etc. L'Europe se situe à l'avant-garde dans le monde, mais connaît de fortes différences entre ses États Membres.

À la suite de la publication du Livre Blanc sur l'avenir de l'Europe, un document de réflexion sur les dimensions sociales de l'Europe avait alimenté le débat. Aujourd'hui, tous les acteurs européens reconnaissent la nécessité d'avoir une Europe sociale, aux côté de l'Europe économique et de l'Europe de la défense.

Que propose le socle social européen? 

La Commission européenne a soumis une proposition en avril dernier à la suite d'une consultation publique sur les droits  sociaux en Europe.

Le texte souligne la nature politique et juridique du socle des droits sociaux. Soulignant que ce socle des droits sociaux s'inspire de la profusion de bonnes pratiques
existantes en Europe et sera à non contraignant d'un point de vu juridique. Il est voulu comme étant un cadre permettant d’orienter l’action future des États membres participants. Une référence aux partenaires sociaux selon les systèmes nationaux a également été intégrée.

À l’échelle européenne, tous les divers instruments disponibles seront mobilisés pour:

  • Faire adopter le socle européen des droits sociaux ;
  • Actualiser et compléter le droit de l’UE si nécessaire ;
  • Renforcer l’application du droit de l’UE ;
  • Soutenir le dialogue social dans l’UE ;
  • Assurer le suivi des progrès dans le cadre du semestre européen pour la coordination des politiques économiques ;
  • Tirer des conclusions pour l’achèvement de l’Union économique et monétaire européenne ;
  • Soutenir financièrement la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux.

Que ce passe-t-il du côté des régions? 

Les régions veulent être entendues. Ce sommet a également été l'occasion pour le Président du Comité des Régions, Karl-Heinz Lambertz de rappeler la nécessité d'une politique de cohésion forte. Elle participe à la lutte contre les disparités socio-économiques à travers l’Europe, et à la création d'environ 420 000 nouveaux emplois et à la formation et l'éducation. Le Comité a d'ailleurs adopté un avis sur le socle, qui appelait à mettre en place un fonds européen pour une indemnité chômage.


Plus d'Information:

Voir le Site Internet du Sommet

Voir le dossier L'Europe et le social dans l'UE de Toute l'Europe

Voir notre article 2017, année de l'Europe sociale?

Print Friendly