Réforme de l’espace européen de la Recherche (EER)

In Recherche - Innovation - Entreprises by Occitanie Europe

Lors de la réunion du Conseil Compétitivité du 1er décembre à Bruxelles, les 28 ministres en charge de la Recherche des Etats membres de l’UE se sont rassemblés pour réformer l’Espace Européen de la Recherche (EER). Cette réforme réduit le nombre de groupe consultatif à sept, soit un groupe par priorité fixée pour la période 2015/2020 qui sont les suivantes :

  • Optimiser la coopération et la concurrence transnationale (groupe de haut niveau pour la programmation conjointe, GPC)
  • Accroître l’efficacité des systèmes nationaux de recherche (comité de l’EER, CEER)
  • Créer un marché de travail ouvert pour les chercheurs (groupe de pilotage de l’EER, SGHRM)
  • Égalité entre les sexes et intégration de la dimension hommes- femmes dans la recherche (groupe d’Helsinki, HG)
  • Optimiser la diffusion et le transfert des connaissances scientifiques ainsi que l’accès à ces connaissances (nouveau groupe doté d’un mandat élargi en vue de remplacer l’ancien groupe KT du CEER)
  • Coopération internationale (forum stratégique pour la coopération S&D internationale, SFIC)
  • Infrastructures de recherche (forum stratégique européen ESFRI)

Cette rationalisation du fonctionnement de la gouvernance de l’EER sera évaluée de manière approfondie au premier semestre 2018.

De plus, lors de cette réunion, les ministres ont mis l’accent sur le lien entre la recherche et l’enseignement supérieur.

Print Friendly, PDF & Email