COP 21 : « l’Europe doit être le moteur et le modèle »

In Énergie - Environnement - Climat by Occitanie Europe

La commission parlementaire a adopté le rapport d’initiative de Gilles Pargneaux (S&D français) qui pose les lignes directrices des négociations lors de la COP21. La délégation du Parlement qui se rendra à Paris exprimera ainsi les points suivant pour l’horizon 2030, le but étant de maintenir le réchauffement climatique sous la barre de 2°C :

  • Une réduction de 40 des émissions de gaz à effet de serre
  • Un objectif d’efficacité énergétique de 40%
  • Un objectif contraignant de 30% pour les énergies renouvelables

Le rapport propose de réajuster les objectifs tous les 5 ans afin d’éviter tout blocage. De plus, il prévoit un paquet financier pour le financement d’un tel projet :

  • Une feuille de route de 100 milliard de dollars par an d’ici à 2020
  • Une taxe sur les transactions financières en partie dédiée à la lutte contre le changement climatique
  • Un prix carbone important pour rendre les activités polluantes moins rentables

Le Parlement européen se prononcera en session plénière le 14 octobre sur ce projet.

Miguel Arias Cañete, commissaire européen à l'Action pour le climat et à l'Énergie, considère que « l'UE a une position solide de négociation. Il faut maintenant accélérer le rythme des négociations ».

Print Friendly, PDF & Email