Appel à propositions Programme de Voisinage MedFilm Région Méditerranée

In Actualité de la Représentation d’Occitanie Europe by Occitanie Europe

Programme et titre de l’appel à propositions

Programme de Voisinage

MedFilm Région Méditerranée


Référence de l’appel

EuropeAid/152303/DH/ACT/Multi


Date limite de dépôt des candidatures

4 juillet 2016


Objectif de l’appel

L'objectif général du présent appel à propositions est de:

  • Contribuer à la diversité culturelle et au développement, en particulier au développement humain, en promouvant les questions sociales, notamment l’égalité entre hommes et femmes dans la région du sud de la Méditerranée, au travers du soutien apporté à l’industrie cinématographique et à son développement, en tant que secteur de création d’emplois.
  • Fournir des subventions en cascade dans toute la région pour des activités spécifiques décrites ci-dessous, sera un outil important dans la poursuite de cet objectif.

L'/les objectif(s) spécifique(s) du présent appel à propositions est/sont:

  • Promouvoir le rôle des femmes dans l’industrie cinématographique, à l’écran en offrant d’autres perceptions des femmes, et derrière l’écran en tant que professionnelles (par exemple, comme réalisatrices, productrices et scénaristes) et, par-là, combattre les stéréotypes.
  • Promouvoir la liberté d’expression en encourageant les opérateurs cinématographiques de la région à s’attaquer à des questions sensibles, y compris l’égalité entre les hommes et les femmes.
  • Faciliter l’accès au marché et l’échange de films dans toute la Méditerranée et contribuer ainsi au développement de l’industrie cinématographique comme un secteur créateur d’emplois.

Le programme se concentrera sur les capacités des opérateurs culturels dans le secteur cinématographique y compris, les courts et longs métrages de fiction, les courts et longs métrages documentaires, les films d'animation, les séries web et télévisuelles et les feuilletons télévisés.

Les professionnels des dix pays de la rive sud de la Méditerranée, à savoir l’Algérie, l’Égypte, Israël5, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie sont concernés.

Lot 1: Améliorer l’image des femmes dans le secteur cinématographique

Les objectifs du lot 1 sont au nombre de trois:

  • Promouvoir la liberté d’expression en encourageant les opérateurs cinématographiques de la région à traiter de questions sensibles telles que l’égalité entre hommes et femmes,
  • Promouvoir le rôle des femmes professionnelles du cinéma en leur offrant l'espace leur permettant de créer et de exprimer leurs préoccupations,
  • Lutter contre les stéréotypes liés au genre, en offrant des alternatives aux perceptions des femmes dans les films.

Lot 2: Développement de l'audience pour les films abordant des questions sociales, y compris les questions d’égalité entre les genres

Les objectifs du lot 2 sont les suivants:

  • La lutte contre les stéréotypes et la promotion de l’égalité des genres en assurant la projection et la diffusion de films traitant de ces questions auprès d'un large public dans la région, en particulier auprès des jeunes et dans les zones rurales.
  • Le renforcement des liens entre les différents acteurs de l’industrie cinématographique et des

organisations de la société civile (OSC)8 dans le but d'assurer la pérennité du développement de l'audience.

Lot 3: Soutenir l’accès au marché et la distribution Sud-Sud de films dans la région méditerranéenne

Les objectifs spécifiques du lot 3 sont les suivants:

  • Promouvoir la liberté d’expression en veillant à ce que les productions qui traitent de questions sensibles telles que l’égalité hommes-femmes atteignent les écrans au niveau local et régional;
  • Accroître le rôle des femmes professionnelles du cinéma dans le marketing, la vente et la distribution de leurs productions;
  • Développer l’industrie cinématographique en tant que secteur créateur d’emplois.


 

Actions financées

La durée initiale prévue d’une action ne peut pas être inférieure à 24 mois ni excéder 36 mois.

Secteurs ou thèmes

  • Améliorer l’image des femmes dans le secteur cinématographique
  • Soutenir le développement de l'audience pour les films abordant des questions sociales, y compris les questions d’égalité entre les genres
  • Soutenir l’accès au marché et la distribution Sud-Sud de films dans la région méditerranéenne.

Les actions proposées dans le cadre des subventions doivent couvrir au moins 6 des pays partenaires du voisinage méridional suivants: l’Algérie, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie.

Types d’action :

  • Promotion de la participation et de l’engagement des femmes dans l’industrie cinématographique;
  • Soutien à l’accès au marché de films, à la fois au niveau Sud-Sud et autour de la Méditerranée, via des canaux commerciaux ou non commerciaux;
  • Soutien au développement de l'audience au niveau régional pour les films traitant de problèmes sociaux, y compris l’égalité des genres.

Les types d’action suivants ne sont pas éligibles:

  • Les actions consistant uniquement ou principalement à parrainer la participation de particuliers à des ateliers, séminaires, conférences et congrès;
  • Les actions consistant uniquement ou principalement à financer des bourses individuelles d’études ou de formation;
  • Les conférences uniques ou formations ponctuelles. Les conférences ne peuvent être subventionnées que si elles s’inscrivent dans un programme d’activités plus large qui doit être mis en œuvre sur la durée de vie du projet. À cette fin, les activités préparatoires en vue d’une conférence et la publication des actes d’une conférence ne constituent pas en soi des «activités plus larges». Les formations ne pourront être financées que si elles peuvent être finalement intégrées dans un cursus existant.
  • Les actions soutenant des partis politiques
  • Les actions impliquant du prosélytisme;
  • La production ou la coproduction cinématographique.

Types d’activité par lot :

Lot 1: Améliorer l’image des femmes dans le secteur cinématographique

Activités visant à améliorer l’image de la femme dans le secteur audiovisuel: les campagnes de sensibilisation/ lobbying sur les questions de genre visant les sociétés de production, les programmateurs et distributeurs TV (issus des pays de l’IEVP mais aussi des pays du Conseil de Coopération du Golfe lorsque qu’ils ont une incidence dans les pays du sud de la Méditerranée), le soutien au "script doctoring" analysant la représentation des femmes et des hommes, les formations au développement de scripts incluant une dimension de genre, y compris pour les feuilletons et séries télévisées, etc...

Activités soutenant la participation des femmes dans le secteur cinématographique, telles que: les activités de formation, les campagnes de sensibilisation sur l’égalité hommes-femmes auprès des professionnels du film, en particulier des producteurs, dans les écoles de cinéma et dans le cadre des cursus audiovisuels; le parrainage et les activités de développement de carrière pour les (jeunes) femmes professionnelles du cinéma, l'apprentissage entre pairs (par des femmes pour les femmes afin de créer un processus d’identification et d’émulation)

Lot 2: Favoriser le développement de l'audience pour les films abordant des questions sociales, y compris les questions de genre

Activités de soutien à la projection de films traitant de questions sensibles, incluant les questions de genre et les questions liées à la jeunesse à un niveau régional dans les zones rurales et reculées, via Internet, les télévisions nationales et locales, dans des centres culturels, des centres de jeunesse, des locaux gérés par des collectivités locales, des écoles, des camps de réfugiés, y compris mais pas uniquement, des projections dans les zones isolées et rurales, des débats culturels, etc.. L’accent doit être mis sur les initiatives stratégiques et innovantes qui prennent en compte la culture populaire locale des audiences cibles, de sorte que les films et programmes proposés soient en lien avec leur vie et leurs expériences.

Lot 3: Soutenir l’accès au marché et la distribution Sud-Sud de films dans la région méditerranéenne

Les activités de développement de capacités en matière de marketing, vente et distribution; les activités renforçant l’internationalisation des festivals et des marchés de films régionaux de la rive Sud de la Méditerranée; l'appui aux mécanismes de soutien de la région à la distribution de films méditerranéens du Sud (s’appuyant sur les réseaux existants soutenus par Euromed Audiovisual); le soutien au développement de plateformes VOD innovantes et de festivals en ligne de cinéma indépendant; campagnes de sensibilisation (et de levée de fonds) pour attirer les investisseurs privés.


Critères d’éligibilité

Pour pouvoir prétendre à une subvention, le demandeur chef de file doit satisfaire aux conditions suivantes:

  • être une personne morale;
  • être sans but lucratif (à l'exception du Lot 3);
  • appartenir à l’une des catégories suivantes: collectivité locale, organisme public, ONG/OSC travaillant dans le secteur audiovisuel, acteurs économiques tels que les PME travaillant dans le secteur cinématographique ou audiovisuel comme activité professionnelle principale, organisation (intergouvernementales) internationale
  • être établi dans un État membre de l’Union européenne ou dans les pays de la région méridionale de l’IEV, dans un pays de l’AELE et ou un pays bénéficiant de l’IAP. Cette obligation ne concerne pas les organisations internationales; et
  • être directement chargés de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l'entité/les entités affiliée(s) et non agir en tant qu’intermédiaire.

Le demandeur principal doit agir en tant que chef de file d’un consortium comprenant au moins deux codemandeurs basés dans deux pays différents parmi les pays du sud de la Méditerranée.


Budget, cofinancement et montant de la subvention

Le montant indicatif global mis à disposition au titre du présent appel à propositions s'élève à 4 500 000 EUR.

Un maximum de trois (3) subventions sera attribué à des bénéficiaires principaux chargés de redistribuer la subvention qui leur sera attribuée sous formes de "sous-subventions" (subventions en cascade) à des organisations provenant de la région Sud Méditerranée, à travers des appels à propositions concurrentiels qui devront être lancés au moins une fois par an.

Répartition indicative des fonds par lot:

  • Lot 1: 1 000 000 EUR
  • Lot 2: 1 500 000 EUR
  • Lot 3: 2 000 000 EUR

Pourcentage maximum: 80% du total des coûts éligibles de l'action


Plus d’informations
  • L’appel à proposition :

https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1464098344894&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=3&aoref=152303

Print Friendly, PDF & Email