Appel à propositions – Horizon 2020 – JPI HDHL – Prévention de la prise de poids malsaine et de l’obésité pendant les phases cruciales de la vie (PREPHOBES)

In Actualité de la Représentation d’Occitanie Europe by Occitanie Europe

Programme et titre de l’appel à propositions

Programme : Horizon 2020 - Initiative de Programmation Conjointe 'Un régime alimentaire sain pour une vie saine" (JPI-HDHL)

Appel conjoint transnational : Prévention de la prise de poids malsaine et de l'obésité pendant les phases cruciales de la vie (PREPHOBES)


Date limite de dépôt des candidatures

Date limite pour les pré-propositions : 3 avril 2020, 16h

Date limite pour les propositions complètes : 10 juin 2020, 16h


Objectif du programme

L'Initiative de programmation conjointe a été établie pour coordonner la recherche dans les domaines de la nutrition, de l'alimentation, de l'activité physique et de la santé, afin d’obtenir des impacts sociaux et sur la santé tangibles, ainsi que pour renforcer le leadership et la compétitivité européenne dans ce domaine.


Objectif de l’appel

Ce nouvel appel vise à financer des consortia de recherche transnationaux spécialisés et de haut niveau afin de fournir des informations sur des stratégies innovantes pour prévenir ou réduire le surpoids et l'obésité dans des populations cibles définies en fonction de certaines étapes de la vie. Cet appel offre une occasion unique de mettre en relation des chercheurs ayant une expertise en matière de prévention de l'obésité et des parties prenantes susceptibles de faciliter la mise en place de solutions fondées sur des politiques.


Actions financées

Les recherches devraient avoir une approche holistique, multidisciplinaire et orientée vers des solutions et se concentreront sur une ou plusieurs phases cruciales tout au long de la vie, telles que les périodes de transition (par exemple, de la phase prénatale à la phase postnatale / enfance, de la période préscolaire à l'âge scolaire, de l'adolescence au début de l'âge adulte) ou les événements critiques de la vie (par exemple, déménagement, mariage, période entre deux grossesses, diagnostic d'une maladie chronique, rétablissement après une maladie, retraite, migration).

Afin d'accroître l'impact de la recherche et de faciliter son utilisation ultérieure dans les futures politiques relatives aux interventions sur le mode de vie et à la santé publique, le présent appel encourage fortement l'intégration active des parties prenantes (par exemple, les organisations de patients et/ou de consommateurs) ou les approches de science citoyenne. Ces partenaires devraient être engagés dans le processus de recherche depuis la conception de l'étude jusqu'à sa diffusion et sa mise en œuvre.

En outre, les conditions suivantes s'appliquent :

  • Chaque consortium de recherche doit impliquer différentes disciplines pour atteindre des objectifs scientifiques ambitieux et innovants. Les propositions doivent clairement démontrer la valeur ajoutée de la collaboration et les contributions uniques de chaque partenaire.
  • Les propositions doivent tenir compte des modérateurs potentiels des effets tels que l'âge, le sexe, le genre et les caractéristiques/différences ethniques ou autres caractéristiques démographiques dans les approches de recherche respectives.
  • La JPI HDHL attend des propositions sur la manière dont la gestion des données selon les principes FAIR est appliquée (FAIR = trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables). En particulier, les propositions doivent expliquer comment les connaissances/données recueillies dans le cadre de leurs projets seront mises à la disposition de l'ensemble de la communauté des chercheurs.
  • Les propositions doivent utiliser les biobanques et/ou cohortes existantes, le cas échéant. Dans le cas contraire, il convient d'expliquer pourquoi les biobanques ou cohortes existantes ne sont pas utilisées.
  • Les candidats doivent fournir un accès libre aux publications évaluées par les pairs résultant des projets.
  • Les propositions portant exclusivement sur le traitement de l'obésité ne relèvent pas du champ d'application du présent appel.

Résultats et impacts attendus de l'appel :

  • Cet appel vise également à promouvoir la collaboration transnationale, nécessaire à l'établissement de consortiums multidisciplinaires et complémentaires qui permettront le développement de projets de recherche ambitieux répondant aux besoins identifiés par la JPI HDHL. En outre, la coordination des réseaux de recherche transnationaux contribuera également à d'importantes activités liées à la recherche telles que l'harmonisation des protocoles, l'établissement et le partage de données et de lignes directrices et/ou le partage d'installations et de capacités de recherche. Le présent appel contribuera à la mise en place de ces réseaux de recherche.
  • Des stratégies d'intervention efficaces, en particulier celles qui ciblent les périodes de transition cruciales ainsi que celles qui sont adaptées aux individus ou aux groupes se trouvant dans d'autres périodes critiques de la vie, devraient permettre de réduire sensiblement la charge de l'obésité et le risque de comorbidité. Les progrès réalisés dans la mise en œuvre de stratégies de prévention de l'obésité fondées sur les politiques et l'identification du mode idéal de mise en œuvre des stratégies peuvent produire des avantages tangibles importants pour la santé et la prévention de l'obésité et de ses comorbidités.
  • La diffusion des stratégies existantes qui ont fait leurs preuves, et transposition à un niveau supérieur (européen, mondial) et/ou à d'autres groupes cibles.
  • Les résultats devraient avoir un impact sociétal et translationnel pour les futures politiques sur les interventions relatives au mode de vie et à la santé publique.
  • L'impact global devrait tenir compte de la durabilité pour le consommateur, la société et l'environnement. L'utilisation des infrastructures et du personnel existants pourrait apporter une valeur ajoutée à la durabilité du projet proposé.


Critères d’éligibilité

En général, les propositions de recherche conjointe peuvent être soumises par des candidats travaillant dans des universités ou d'autres établissements d'enseignement supérieur, des instituts de recherche publics ou privés non universitaires, des hôpitaux et d'autres établissements de soins de santé, des sociétés commerciales (en particulier des petites et moyennes entreprises) ou d'autres types d'organisations intéressées.

L'éligibilité des institutions susmentionnées, ainsi que les détails des coûts éligibles (personnel, matériel, consommables, équipement, argent pour les voyages, etc.), sont soumis aux exigences administratives individuelles des organismes de financement et peuvent donc varier. Il est fortement recommandé aux candidats de contacter leur organisme de financement national/régional pour confirmer leur éligibilité avant de participer à une demande.

Seuls les projets transnationaux seront financés : chaque consortium doit comprendre un minimum de trois partenaires éligibles pour les organisations participant au financement* et un maximum de six partenaires éligibles pour le financement par les organisations de financement participantes d'au moins trois pays différents. Un consortium ne peut pas compter plus de deux partenaires éligibles d'un même pays.

*Pour la liste des organisations participant au financement, voir paragraphe 5 du texte de l'appel.

Un acteur opérationnel doit être en position d'influencer le processus décisionnel et des changements au sein de leur organisation et peut s'assurer que les résultats de la recherche seront traduits pour influencer la prise de décision et le changement au sein de leurs (ou d'autres) organisations. Il est impliqué dans le processus de recherche. Chaque consortium doit inclure au moins un acteur opérationnel en tant que partenaire/collaborateur (éligible au financement ou participant avec son propre budget) afin de collaborer dans plusieurs secteurs, notamment le secteur universitaire, le secteur de la santé publique, le secteur gouvernemental, le secteur privé et les partenaires industriels.

Les participants supplémentaires - appelés collaborateurs - peuvent participer aux projets s'ils démontrent clairement une valeur ajoutée et sont en mesure d'assurer leur propre financement. Les collaborateurs peuvent être des chercheurs ou des parties prenantes de pays ou d'organismes de financement qui ne participent pas à cet appel ou des chercheurs ou des parties prenantes de pays ou d'organismes de financement qui participent à cet appel mais ne demandent pas de financement. Les collaborateurs doivent clairement indiquer dans la proposition que les fonds sont garantis au stade de la proposition complète.

Veuillez noter que la majorité des partenaires d'un consortium et le coordinateur du projet doivent être éligibles à un financement par les organismes de financement participant à cet appel (voir paragraphe 5 de l'appel - p4). Un maximum de deux collaborateurs est autorisé par consortium et le nombre total de partenaires et de collaborateurs dans le consortium ne doit pas dépasser huit (y compris les parties prenantes). Chaque consortium doit nommer un coordinateur. Le coordinateur de projet sera responsable de la gestion scientifique du projet et de la communication des résultats du projet par tous les partenaires du consortium. Le coordinateur de projet agira en tant qu'interface entre le JCS et le consortium et représentera le consortium à l'extérieur. Chaque partenaire du projet sera représenté par un seul chercheur principal qui sera la personne de contact pour l'organisme de financement concerné.

Processus de sélection

Il y aura une procédure de soumission en deux étapes : les pré-propositions et les propositions complètes. Les pré-propositions et les propositions complètes doivent être rédigées en anglais et doivent être soumises au JCS par le coordinateur du projet par le biais du système de soumission électronique JPI HDHL exclusivement.

Les projets doivent débuter entre novembre 2020 et avril 2021. Une réunion conjointe de lancement des projets de recherche aura lieu au printemps 2021.


Pays éligibles

Les pays participants sont les suivants :

  • Autriche, Belgique, République Tchèque, France, Allemagne, Irlande, Italie, Lettonie, Espagne, Pays-Bas.


Budget, cofinancement et montant de la subvention

Les projets peuvent être financés pour une période allant jusqu'à trois ans. Les partenaires des projets seront financés par leurs organismes de financement nationaux/régionaux conformément aux règles et règlements respectifs.

En France, les financements sont assurés par l'Agence Nationale de la Recherche. Le budget total est de 1,5M€. Entre 4 et 8 propositions seront financées, pour un budget maximum de 200 000€ par partenaires, et jusqu'à 250 000€ pour les partenaires coordinateurs. Le montant minimum par partenaire est de 15 000€.

Pour le budget complet par pays et organisations participants, veuillez consulter le texte de l'appel (paragraphe 5 et Annexes).


Questions et gestion des candidatures

Pour plus d'informations, veuillez contacter le Secrétariat de l'appel Conjoint (JCS) : Flanders Research Institute for Agriculture, Fisheries and Food (ILVO)
Dr. Nikki De Clercq and Dr. Laura Peeters
+32 9 272 30 62 | +32 9 272 30 26
Brusselsesteenweg 370, 9090 Melle, Belgique
E-mail: jpihdhl.calls@ilvo.vlaanderen.be

OU

L'Agence nationale française : 

Dr. Martine Batoux
Téléphone : +33 1 73 54 81 40
E-mail: JPI-HDHLCalls@agencerecherche.fr
Agence Nationale de la Recherche (ANR)
50 avenue Daumesnil, 75012 Paris,  France


Plus d’informations

Texte de l'appel

Site du programme "Une alimentation saine pour une vie saine"

Print Friendly, PDF & Email