Appel à propositions Erasmus+, Activités Jean Monnet 2018

Programme et titre de l’appel à propositions

Programme : Erasmus +

Appel : Activités Jean Monnet


Référence de l’appel

EAC/A05/2017


Date limite de dépôt des candidatures

22 février 2018


Objectif du programme

Erasmus+ entend renforcer les compétences et l’employabilité ainsi qu’à moderniser les systèmes d’éducation, de formation et de jeunesse existants dans l’UE.

Plus précisément, les objectifs généraux du programme sont les suivants :

  • Contribuer aux objectifs de la stratégie Europe 2020 ;
  • Contribuer aux objectifs du cadre stratégique pour la coopération européenne en matière d’éducation et de formation ;
  • Contribuer au développement durable des pays partenaires en matière d’éducation ;
  • Contribuer aux objectifs du cadre révisé pour la coopération européenne en matière de jeunesse ;
  • Contribuer aux objectifs de développement de la dimension européenne du sport ;
  • La promotion des valeurs européennes.

Ce programme 2014-2020 réunit désormais tous les mécanismes européens et internationaux mis en œuvre jusqu’alors pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Créé en 1989, le programme Jean Monnet fait depuis 2014, partie intégrante du programme Erasmus+.


Objectif de l’appel

Les activités Jean Monnet ont pour but de promouvoir l’excellence en matière d’enseignement et de recherche dans le domaine des études européennes au niveau mondial. Ces activités visent également à promouvoir le dialogue entre le monde universitaire et les décideurs politiques, dans le but notamment de renforcer la gouvernance des politiques de l’Union européenne.

Les études européennes comprennent l’étude de l’Europe dans sa globalité, en mettant particulièrement l’accent sur le processus d’intégration européenne aux niveaux tant intérieur qu’extérieur. La discipline couvre également le rôle de l’UE à l’ère de la mondialisation et la promotion d’une citoyenneté européenne active et du dialogue entre les citoyens et les cultures.


Actions financées

Le programme Jean Monnet s'articule autour de 6 actions divisées en 3 grandes thématiques. Ces activités peuvent avoir lieu dans le monde entier et toutes les disciplines sont concernées.

L'enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes :

- Les modules : mise en œuvre de programmes pédagogiques courts (min 40h d'enseignement) sur l'intégration européenne / max 30 000€

  • formations générales ou introductives sur les questions relatives à l’Union européenne (en particulier dans les établissements et facultés ne proposant encore aucun cours de haut niveau dans ce domaine);
  • enseignement spécialisé sur l’évolution de l’Union européenne (en particulier dans les établissements et facultés proposant déjà des cours de haut niveau dans ce domaine);
  • cours d’été et formations intensives pleinement reconnus.

- Les chaires : financement de postes d'enseignement ( minimum 90h de cours par an) / max 50 000€

  • approfondir l’enseignement d’études européennes incorporées dans le programme d’enseignement officiel d’un établissement d’enseignement supérieur;
  • fournir un enseignement approfondi sur les questions européennes aux futurs professionnels de domaines de plus en plus recherchés sur le marché du travail.

- Les centres d'excellence : structures pluridisciplinaires qui élaborent un plan stratégique annuel pour trois ans comprenant une large gamme d’activités spécialisées dans l'étude et la recherche sur l'intégration européenne / max 100 000€

Les échanges de connaissances et d'expertises

- Les réseaux : coopération et recherche entre les acteurs de l'enseignement supérieur / max 300 000€

  • la collecte et la promotion d’informations et de résultats sur les méthodologies appliquées à la recherche de haut niveau et à l’enseignement sur les études européennes;
  • l’amélioration de la coopération entre différents établissements d’enseignement supérieur et d’autres organismes pertinents en Europe et dans le monde entier;
  • l’échange de connaissances et de bonnes pratiques dans le but d’améliorer mutuellement les bonnes pratiques;
  • la promotion de la coopération et la création d’une plateforme d’échange de connaissances de haut niveau avec les acteurs du secteur public et les services de la Commission européenne sur les sujets hautement pertinents pour l’Union européenne.

- Les projets : développement de nouvelles méthodologies, de programmes joints, de nouvelles réflexions... (de 12 à 24 mois) / max 60 000€

  • l’élaboration et l’expérimentation de nouvelles méthodologies et de nouveaux contenus et outils relatifs à des thèmes européens spécifiques;
  • la création de classes virtuelles sur des sujets spécifiques et l’expérimentation de celles-ci dans différents contextes;
  • la conception, la production et la mise en œuvre d’outils d’autoformation encourageant la citoyenneté active dans l’Union européenne;
  • l’élaboration et l’utilisation de contenus pédagogiques appropriés et de matériaux didactiques nouveaux ou adaptés pour l’enseignement des questions européennes au niveau de l’enseignement primaire et secondaire (Learning EU @ School);
  • la conception et la mise en œuvre de formations initiales et continues pour les enseignants, afin de leur permettre d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour enseigner des sujets européens;
  • la réalisation d’activités sur l’Union européenne spécifiquement conçues pour les élèves des écoles primaires et secondaires et les apprenants des établissements d’enseignement et de formation professionnels.
  • l'aide à la création d'études européennes et la stimulation du niveau de connaissances et/ou l’amélioration de la dynamique d’un(e) « département/chaire/équipe de recherche » au sein d’un établissement d'enseignement supérieur d'un pays qui a exprimé un intérêt/besoin particulier;
  • l’élaboration conjointe de contenus et d’activités d’enseignement conjointes pour les étudiants entre plusieurs institutions. Les institutions participantes peuvent organiser des activités communes, préparer des outils étayant leurs cours.
  • le soutien d’activités d’information et de diffusion destinées au personnel des administrations publiques, aux experts de certains domaines et à la société civile dans sa globalité;
  • l’organisation de conférences, de séminaires et/ou de tables rondes sur des questions européennes pertinentes.

- Le soutien aux associations : information sur l'Union Européenne à un large public, organisation d'activités spécifiques, etc. / max 50 000€

  • organisation et mise en œuvre des activités statutaires des associations traitant des études et des questions ayant trait à l’Union européenne (p. ex. publication de lettres d’information, création d’un site web spécifique, organisation de la réunion annuelle du conseil d’administration, organisation d’évènements spécifiques de promotion visant à accroître la visibilité des sujets relatifs à l’Union européenne, etc.);
  • réalisation de travaux de recherche sur des problématiques européennes spécifiques en vue de conseiller des décideurs politiques locaux, régionaux, nationaux et européens et de diffuser les résultats parmi les institutions concernées par ces problématiques, y compris les institutions de l’Union européenne ainsi qu'un public plus large, afin de renforcer la citoyenneté active.


Critères d’éligibilité

Les établissements d’enseignement supérieur (EES) établis dans n’importe quel pays du monde sont éligibles à cette mesure, ainsi que les organisations actives dans le domaine de l'Union européenne, et en particulier les universitaires spécialisés dans les études sur l'Union européenne.

Les EES établis dans un pays membre du programme doivent être en possession d’une charte Erasmus pour l’enseignement supérieur valable. Cette charte n’est pas exigée pour les établissements d’enseignement supérieur participants des pays partenaires. Attention : les particuliers ne peuvent demander directement une subvention.

Hormis, les projets dans le cadre d'échanges de connaissances et d'expertises, la durée des activités doit être de 3 ans.


Pays éligibles

Tous les pays du monde sont éligibles.


Budget, cofinancement et montant de la subvention

12,1 millions d'euros sont disponibles pour les activités Jean Monnet.

Le cofinancement européen pour chacune des mesures s'élève à :

Pour l'enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes :

  • Les modules : max 30 000€
  • Les chaires : max 50 000€
  • Les centres d'excellence : max 100 000€

Pour les échanges de connaissances et d'expertise :

  • Les réseaux : max 300 000€
  • Les projets : max 60 000€
  • Le soutien aux associations : max 50 000€  


Plus d’informations

Voir le guide en ligne du programme Eramsus + 

Voir l'Appel à propositions (en anglais)

Print Friendly