Le Parlement européen plaide pour une Politique Européenne du Voisinage plus politique et différentiée

In Action Extérieure by Occitanie Europe

Dans le cadre de la révision de la Politique Européenne de Voisinage (PEV) initiée par la Commission européenne, les députés européens ont adopté le 9 juillet 2015, par 460 voix pour, une résolution visant à faire part de leurs recommandations.
Selon eux, l’Union européenne devrait veiller à recentrer son action avec les pays du voisinage sur l’objectif principal de la PEV, à savoir, créer un espace de prospérité, de stabilité, et de bon voisinage. Edouard Kukan (PPE, Slovaquie), le député européen rapporteur du texte a ainsi déclaré : « L’Union européenne doit faire preuve de leadership et de vision dans son voisinage, car seul un voisinage démocratique, sûr, stable et prospère peut nous garantir à tous de meilleures perspectives pour l’avenir ».
Pour ce faire, le Parlement européen préconise les mesures suivantes :

  • la PEV révisée devrait être plus stratégique, ciblée, cohérente et flexible
  • des représentants spéciaux pour le voisinage oriental et méridional devraient être désignés
  • de nouveaux instruments liés à l’intégration d’une composante sécuritaire devraient être mis en place
  • la prise en compte des "voisins des voisins" devrait être prise en compte dans la révision de la PEV
  • le financement dévolu à la PEV devrait être revu à la hausse à l’occasion de la révision à mi-parcours en 2017.

Pour rappel, la PEV a été instaurée en 2001, et a pour objectif de mettre en place une association politique la plus étroite possible, et une intégration économique la plus avancée possible avec 16 pays du voisinage proche : Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Moldavie, Ukraine et Belarus pour le voisinage oriental et Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine, Tunisie, et Algérie pour le voisinage sud.


Plus d'informations: Communiqué de presse

Print Friendly, PDF & Email