Le Luxembourg annonce ses priorités pour la Présidence du Conseil de l’Union européenne

In Actualité de l'Union européenne by Occitanie Europe

Le 1er juillet 2015, le Luxembourg a pris les commandes de la Présidence du Conseil de l’Union européenne pour les six mois à venir, jusqu’au 31 décembre 2015. Dans son programme de travail, le Luxembourg a ainsi identifié 8 domaines d’action :

  • Une Union pour les citoyens
  • Libérer l’investissement pour la croissance et l’emploi
  • Approfondir la dimension sociale européenne
  • Gérer la migration, allier liberté, justice et sécurité
  • Rendre sa dynamique au marché intérieur en misant sur le numérique
  • Inscrire la compétitivité européenne dans un cadre global et transparent
  • Promouvoir une démarche de développement durable
  • Renforcer la présence de l’Union européenne dans le monde

Dans chacun de ces domaines, le Luxembourg prévoit de faire avancer les dossiers législatifs et les politiques initiés par l’Union européenne, tels que : le soutien et l’appui à la mise en place au Fonds Européen Stratégique d’Investissement (FESI) ; l’Union des marchés de capitaux (règlementation sur les services financiers) ; la relance de la politique industrielle de l’UE via notamment l’aide aux PME pour l’innovation et la recherche ; la promotion de la politique spatiale européenne ; la reprise des négociations sur la Directive relative à l’égalité de traitement entre les personnes sans distinction de religion ou de convictions, de handicap, d’âge ou d’orientation sexuelle ; le développement d’une santé publique centrée sur le patient et l’innovation ; le renforcement de mesures en vue d’une politique d’immigration efficace ; le développement du marché unique numérique ; la poursuite des travaux sur le 4e paquet ferroviaire ; l’adoption de conclusions sur la stratégie européenne de la biodiversité ; l’aboutissement des négociations sur le cadre réglementaire régissant l’agriculture biologique ; l’adoption de conclusions concernant la révision de la politique européenne de voisinage ; et le lancement d’une consultation publique sur l’avenir de l’accord de Cotonou.
En matière d’action internationale, les actions de la Présidence luxembourgeoise seront guidées par les grands événements à venir d’ici la fin de l’année 2015 (Conférence internationale sur les Objectifs de Développement Durable, COP 21).


Plus d'informations: Programme de travail de la Présidence luxembourgeoise

Print Friendly, PDF & Email