Encore des progrès à faire en matière de sécurité routière

In Transport by Occitanie Europe

Telle est la conclusion tirée par Violeta Bulc, la Commissaire européenne en charge des Transports, lors d’un évènement organisé en Slovénie, et consacré à la sécurité routière. A l’échelle européenne, de nombreux progrès ont tout de même été accomplis en termes de sécurité des infrastructures, de standards européens pour les conducteurs professionnels, de nouvelles technologie etc. Mais malgré ces avancées, encore 70 personnes sont tuées chaque jour sur les routes européennes. C’est face à ce constat que la Commissaire a souhaité faire avancer les travaux dans ce secteur et proposer de nouveaux textes législatifs.

Pour se faire, elle a présenté une série d’évaluations des mesures déjà mises en place en la matière afin d’en faire l’état des lieux et, en fonction, de proposer de nouvelles règles législatives :

  • Evaluation sur l’efficacité de la directive 2011/82/UE qui permet de faciliter les échanges transfrontaliers d’informations relatives aux infractions sur la route en Europe.
  • Evaluation de la directive 2008/96/CE relative à la gestion de la sécurité des infrastructures routières.
  • Evaluation de la directive 2003/59/CE concernant la qualification initiale et la formation continue des conducteurs professionnels

C’était aussi l’occasion pour Mme Bulc de rappeler que le système E-call, système d’appel automatique lors d’un accident devrait être obligatoire dès 2018 avec l’entrée en vigueur de la directive 2015/758. La commissaire insiste sur l’importance des nouvelles technologies afin de réduire les morts sur routes européennes.

Print Friendly, PDF & Email