Des avancées dans le secteur énergétique: l’état des lieux de l’Union de l’énergie et l’adoption de projets d’infrastructures énergétiques essentiels

In Énergie - Environnement - Climat by Occitanie Europe

Lors d’un premier état des lieux sur ce projet de l’Union de l’énergie, la Commission européenne a accentué la nécessité de fixer un cadre législatif et d’action pour atteindre les objectifs de l’Union de l’énergie d’ici la fin de l’année 2016. L’union de l’énergie vise à garantir la sécurité énergétique de l'UE et sa transition vers une économie à faible teneur en carbone.

« Nous sommes en bonne voie pour faire de l'Union de l'énergie une réalité », a assuré M. Šefèoviè, le vice-président pour l'Union de l'énergie, en présentant le bilan neuf mois après avoir mis en place le cadre stratégique d’une telle Union. Les quatre oprientations qui guideront selon lui le programme d’action de la Commission en 2016 sont :

  • poursuivre la transition de l'UE vers un système énergétique sobre en carbone
  • s'assurer que cette transition soit socialement équitable et centrée sur les consommateurs
  • examiner les problématiques géopolitiques liées à la sécurité d'approvisionnement énergétique de l'UE
  • jeter les bases d'un système de gouvernance solide pour aider l'UE à atteindre ses objectifs énergétiques et climatiques à long terme

 

En parallèle à son état des lieux du projet d'Union de l'énergie, mercredi 18 novembre, la Commission européenne, a adopté une liste de 195 projets d'infrastructures énergétiques essentiels - dits «projets d'intérêt commun» (PIC)- qui contribueront à la réalisation des objectifs de l'Europe dans le domaine de l'énergie/climat et constitueront des éléments déterminants pour l'Union de l’énergie.

Cette nouvelle liste, qui met à jour celle adoptée en octobre 2013, arrête 195 projets d'infrastructures énergétiques (au lieu de 248 en 2013) qui permettraient de :

  • mettre un terme à l’isolement énergétique de certains États membres
  • d’accroître la quantité d'énergie produite à partir de sources renouvelables qui est intégrée dans le réseau
  • diminuer les émissions de carbone

Ces PIC bénéficient de procédures accélérées pour l'octroi des autorisations et de meilleures conditions réglementaires. Ils pourront également avoir accès au soutien financier du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). Cette mesure permettra de mettre ces projets en œuvre plus rapidement et de les rendre plus attrayants pour les investisseurs.

Depuis l'adoption de la première liste des PIC en 2013, 13 projets ont été achevés ou seront mis en service avant la fin de 2015. En outre, quelque 62 autres projets devraient être terminés d'ici à la fin de 2017.

La liste des PIC est mise à jour tous les deux ans afin d'intégrer les projets qui sont devenus nécessaires et de supprimer ceux qui sont obsolètes.

Print Friendly, PDF & Email