Appel à propositions ICD-OSCAL « programme DEAR pour l’éducation et sensibilisation aux problèmes de développement »

In Actualité de la Représentation d’Occitanie Europe by Occitanie Europe

Programme et titre de l’appel à propositions

Instrument de coopération au développement

Volet thématique « Organisations de la société civile et autorités locales »

« Programme DEAR pour l’éducation et la sensibilisation aux problèmes de développement et la sensibilisation du public en Europe »


Référence de l’appel

EuropeAid/151103/DH/ACT/Multi


Date limite de dépôt des candidatures

1er juin 2016


Objectif du programme

Le programme pour l’éducation et la sensibilisation aux problèmes de développement et la sensibilisation du publique en Europe (DEAR) vise à ancrer dans nos sociétés la sensibilisation au développement mondial et sa compréhension. Il met en avant les responsabilités universelles de tous les individus, organisations de la société civile (ci-après «OSC»), autorités locales (ci-après «AL»), gouvernements et autres acteurs du développement pour contribuer à un développement durable et inclusif.

Le programme appuie l’engagement actif des citoyens européens au moyen d’initiatives élaborées et dirigées par des OSC et des AL, dans le cadre des tentatives menées de par le monde pour éradiquer la pauvreté et promouvoir la justice, les droits de l’homme et la démocratie, la responsabilité sociale, l’égalité entre hommes et femmes et les stratégies de développement durable dans les pays partenaires6. Il contribue au renforcement de la compréhension critique d’un monde interdépendant, ainsi que du rôle et des responsabilités de chacun au sein d’une société mondialisée. Il peut offrir un appui opportun sur des questions internationales sensibles comme la migration ou l’égalité entre hommes et femmes.

L’action DEAR de l’UE va contribuer à la cohérence des politiques pour le développement (CPD) en éduquant et en associant le grand public aux questions de développement et en le sensibilisant à la manière dont les États membres de l’UE et les politiques de l’Union peuvent influer sur les résultats en matière de développement dans les pays partenaires. Elle appuie les initiatives paneuropéennes et encourage la coopération et l’échange des meilleures pratiques.


Objectif de l’appel

L’objectif spécifique du présent appel à propositions est de fournir un appui en faveur d’une éducation au développement de qualité et de la sensibilisation du public européen sur ces sujets, ainsi que d’en assurer la promotion. Les projets proposés doivent susciter une sensibilisation accrue et une compréhension critique du rôle, de la responsabilité et des modes de vie de chacun par rapport à un monde interdépendant. Ils devraient motiver la participation active des citoyens à des actions locales et globales en appui aux dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

Cet appel comporte quatre lots:

  • Lot 1: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC d’États membres de l’UE.

Option 1 – Projets d’apprentissage global

Option 2 – Campagne et plaidoyer

  • Lot 2: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC d’États membres de l’UE 13[1]

Option 1 – Projets d’apprentissage global

Option 2 – Campagne et plaidoyer

  • Lot 3: Soutien financier à des tiers – mené par une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC d’États membres de l’UE.

Le soutien financier à des tiers est l'objectif principal de ce lot. Les organisations retenues dans le cadre de ce lot seront responsables de la supervision opérationnelle et financière des actions de tiers. Elles fourniront un financement accessible et flexible pour les projets de tiers contribuant aux objectifs généraux et spécifiques de l’appel à propositions. Les options sont les mêmes que pour les autres lots.

Option 1 – Projets d’apprentissage global

Option 2 – Campagne et plaidoyer

  • Lot 4: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une autorité locale (AL) ou une association d’AL d’États membres de l’UE.

Option 1 – Projets d’apprentissage global

Option 2 – Campagne et plaidoyer

 

Les propositions doivent clairement indiquer et expliquer comment elles abordent chacune des priorités ci-dessous. Une proposition qui n’aborde pas clairement les priorités de l’action pourrait être rejetée sur cette seule base.

  1. Dans le cadre des lots 1, 2 et 3, les propositions contribueront à la poursuite d’un ou plusieurs des objectifs de développement durable (ODD)7 approuvés en septembre 2015 par les États membres des Nations unies. Elles devraient également faciliter la contribution des citoyens européens à l’aide au développement, dans le sens du principe d’universalité défini dans les ODD.
  2. Dans le cadre du lot 4, les propositions doivent aborder au moins deux priorités parmi celles énumérées ci-après:

ODD – Objectif 5: Parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

ODD – Objectif 11: Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

ODD – Objectif 13: Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

ODD – Objectif 16: Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Localisation des ODD au niveau des villes

ET

Pour l’ensemble des lots, les propositions doivent se concentrer sur les interdépendances entre les pays en développement  et l’Union européenne, et chercher à permettre la compréhension par les citoyens des biens publics globaux ainsi que des grands défis (tels que l’énergie durable, la sécurité alimentaire, le développement humain et l’agriculture durable). L’accent devrait être mis plus particulièrement sur les questions liées à la migration, le changement climatique et à l’égalité des sexes.

[1] UE des 13 : 13 nouveaux Etats membres de l’UE depuis 2004


 

Action financées

La durée initiale prévue d’une action ne peut pas être inférieure à 12 mois ni excéder 36 mois.

  • Lot 1: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC d’États membres de l’UE.

Les actions doivent être mises en œuvre dans 10 États membres de l’UE au moins.

  • Lot 2: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC d’États membres de l’UE 13 Les actions doivent être mises en œuvre dans 6 États membres de l’UE 13 au moins.
  • Lot 3: Soutien financier à des tiers : Les actions doivent être mises en œuvre dans 6 États membres de l’UE au moins.
  • Lot 4: Projets d’apprentissage global, et projets de campagne et de plaidoyer menés par une autorité locale (AL) ou une association d’AL d’États membres de l’UE Les actions doivent être mises en œuvre dans 6 États membres de l’UE au moins.


Critères d’éligibilité

Dans le cadre des lots 1, 2 et 3 ; le chef de file doit :

  • être une personne morale et
  • être sans but lucratif et
  • être une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC et
  • être établi dans un État membre de l’Union européenne et
  • être directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l’entité/les entités affiliée(s) et non agir en tant qu’intermédiaire;
  • être en mesure de démontrer qu’il a mené des activités dans le domaine de la sensibilisation et de l’éducation au développement pendant au moins trois ans;
  • être établi dans un État membre de l’UE (ce critère s’applique uniquement au lot 2)

Dans le cadre du lot 4, le chef de file doit :

  • être une personne morale et
  • être une autorité locale (AL) d’un État membre de l’Union européenne, constituée conformément à la législation nationale en vigueur, ou une association d’AL enregistrée dans un État membre de l’UE et
  • être directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l’entité/les entités affiliée(s) et non agir en tant qu’intermédiaire;
  • être en mesure de démontrer qu’il a mené des activités dans le domaine de la sensibilisation et de l’éducation au développement pendant au moins trois ans.


 

Budget, cofinancement et montant de la subvention

Le montant mis à disposition au titre du présent appel à propositions s’élève à 92 950 000 EUR. L’enveloppe totale allouée aux OSC se monte à 75 050 000 EUR. L’enveloppe totale allouée aux AL se monte à 17 900 000 EUR


Plus d’informations
  • L’appel à proposition et lignes directrices :

https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1458577615435&do=publi.detPUB&searchtype=AS&Pgm=7573847&aoet=36538&debpub=&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=151103

 

Print Friendly, PDF & Email