Appel à propositions Biens Publics Mondiaux et Défis qui les accompagnent

In Actualité de la Représentation d’Occitanie Europe by Occitanie Europe

Programme et titre de l’appel à propositions

Instrument pour la Coopération au Développement (ICD) - Biens Publics Mondiaux et Défis qui les accompagnent

"Renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal"


Référence de l’appel

EuropeAid/137-163/DD/ACT/SN


Date limite de dépôt des candidatures

26 août 2015


Objectif du programme

Le programme "Bien Publics Mondiaux et Défis qui les accompagnent" est un instrument de la politique de développement de la Commission européenne. C'est un des deux programmes thématiques (avec le programme Organisations de la Société Civile – Autorités locales) du cadre financier pluriannuel 2014-2020.

Comme les défis mondiaux sont complexes et variés, le programme vise à financer des activités dans les cinq domaines suivants: Environnement et changement climatique ; Energie durable ; Développement humain, social et économique ; Sécurité alimentaire et agriculture et pêches durables ; et Migration et asile.

Dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l’agriculture durable, le programme a défini comme une de ses priorités pour la période 2014-2017 l'aide en faveur des personnes pauvres et en situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle face aux crises et le renforcement de la résilience, y compris face aux effets du changement climatique.

Pour soutenir cette priorité le programme propose, entre autres, une action intitulée «Action en faveur de la résilience» [«Pro-Resilience Action» (PRO-ACT)] qui couvre des interventions dans neuf pays, dont le Sénégal.

Le présent appel à proposition s'inscrit donc dans le cadre de cette Action en faveur de la résilience qui vise à renforcer la résilience des communautés vulnérables en s'attaquant plus particulièrement aux causes profondes de l'insécurité alimentaire.


Objectif de l’appel

L'objectif général du présent appel à propositions est de "contribuer à renforcer durablement la résilience des populations les plus vulnérables des zones rurales et périurbaines du Sénégal en améliorant leur situation alimentaire et nutritionnelle".

Les objectifs spécifiques du présent appel à propositions sont de:

  • renforcer l'impact de l'augmentation des productions agricoles sur l'état nutritionnel des populations;
  • renforcer la durabilité des systèmes de production agro-sylvo-pastoraux;
  • améliorer les conditions de vie des ménages pauvres et très pauvres par l'utilisation de filets sociaux

Le présent appel à propositions cible donc spécifiquement les régions du Sénégal où les prévalences de l’insécurité alimentaire et/ou de la malnutrition infantile sont les plus élevées.


 

Action financées

Les actions doivent être mises en œuvre sur le territoire sénégalais dans les régions où la prévalence de l’insécurité alimentaire et/ou de la malnutrition infantile sont les plus élevées c'est-à-dire les régions de Matam, Tambacounda, Kédougou et Kolda, plus les départements de Podor et Linguère ainsi que la zone périurbaine de Dakar.

Les priorités du présent appel à propositions sont :

  • Le développement et la diffusion de pratiques agricoles durables et innovantes qui contribuent à améliorer la stabilité de la production en réduisant l’exposition aux risques, au service des populations rurales et périurbaines;
  • La diversification alimentaire par le biais de productions améliorées ou diversifiées, le développement de systèmes alimentaires à filière courte ou innovants, le développement de la transformation de la production agricole en vue d'améliorer la qualité nutritionnelle de l'alimentation des populations vulnérables;
  • La mise en place ou la facilitation de l'accès à des mécanismes de transferts sociaux, combinés avec des approches structurantes pour réduire les vulnérabilités structurelles, et en lien avec le système de protection sociale en place;
  • Le plaidoyer et la communication sur l'intégration de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans les politiques nationales et les priorités d'interventions locales.

Les projets sélectionnés doivent répondre à au moins 2 de ces priorités.
La durée initiale des actions doit être comprise entre 30 mois (min) et 42 mois (max).

Une attention particulière sera accordée aux actions :

  • dont l'intervention visera à un effet démultiplicateur et de diffusion par le biais d'actions spécifiques;
  • qui produiront des connaissances et/ou capitaliseront les expériences passées et en cours à destination des acteurs locaux ou nationaux du système de sécurité alimentaire.


Critères d’éligibilité

Demandeur :
Le demandeur doit satisfaire les conditions suivantes :
- Etre une personne morale ; et
- Etre sans but lucratif ; et
- Etre une organisation non gouvernementale ; et
- Etre établi dans un Etat membre de l’Union européenne ou au Sénégal ; et
- Etre directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l’entité/les entités affiliée(s) et non agir en tant qu’intermédiaire
Le demandeur doit disposer d’au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine couvert par le présent appel à propositions.

Partenaires :
Les demandeurs sont tenus de s’associer à au moins 2 ou 3 codemandeurs. Le demandeur ou au moins un des codemandeurs doit être établi au Sénégal.

Les partenaires des demandeurs doivent satisfaire aux mêmes critères d’éligibilité qui s’appliquent au bénéficiaire de la subvention. Toutefois, en plus des catégories précitées ils peuvent être une autorité locale.


Budget, cofinancement et montant de la subvention

Le budget communautaire pour cet appel est de 3 000 000 euros.

Cofinancement :
Minimum 50% du total des coûts éligibles de l’action et maximum 90% du total des coûts éligibles de l’action si le demandeur est une entité sénégalaise, et maximum 75% du total des coûts éligibles de l’action si le demandeur est une entité européenne (Consulter les lignes directrices pour l’éligibilité des dépenses).

Montant des subventions :
Toute demande de subvention dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre les montants minimum et maximum suivants :
Montant minimum : 350 000 €
Montant maximum : 550 000 €


Questions et gestion des candidatures

Délégation de l'Union européenne en République du Sénégal
12, Avenue Hassan II (ex Albert Sarraut)
Dakar – Sénégal
Email : delegation-senegal-tenders@eeas.europa.eu


Plus d’informations

https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1432713703100&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=137163

Print Friendly, PDF & Email