Le programme pour l’Emploi et l’Innovation sociale (EaSI) regroupe 3 anciens programmes : PROGRESS (Programme pour l’Emploi et la Solidarité Sociale), EURES (Service Européen pour l’Emploi) et l’instrument de microcrédit Progress, autour d’une gestion et de principes de mise en œuvre communs.

Objectifs:

  • Renforcer l’appropriation des objectifs européens et la coordination des actions aux niveaux national et européen dans les domaines de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.
  • Soutenir le développement de systèmes de protection sociale et de politiques de l’emploi adéquats, en promouvant la bonne gouvernance, l’apprentissage mutuel et l’innovation sociale.
  • Moderniser la législation européenne et s’assurer de l’efficacité de son application.
  • Promouvoir la mobilité géographique et stimuler les opportunités d’emploi en développant un marché du travail ouvert.
  • Augmenter la disponibilité et l’accessibilité au microfinancement, notamment pour les groupes vulnérables et les micro-entreprises, et augmenter l’accès au financement des entreprises sociales.

Axes:

EaSI se divise en trois axes séparés mais complémentaires:

  • Axe «PROGRESS» : cet axe soutient l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la politique sociale et de l’emploi, ainsi que de la législation relative aux conditions de travail de l’Union.
  • Axe «EURES» : les activités centrales d’EURES au niveau transfrontalier sont financées via EaSI, tandis que les activités nationales d’EURES peuvent être financées par le Fonds Social Européen (FSE) dans le but de soutenir la mobilité des travailleurs et d’aider les entreprises à recruter à l’étranger. Au niveau européen le portail EURES offre des outils en libre-service modernisés à destination des personnes à la recherche d’un emploi et des employeurs. EURES est également utilisé afin de créer de nouveaux schémas de mobilité ciblés. Ainsi, il permet notamment le développement du programme « Ton Premier Emploi EURES ».
  • Axe «microfinancement et entrepreneuriat social» (MF/ES) : le nouveau programme étend le soutien accordé à ceux qui consentent des microcrédits sous l’instrument européen précédent de microfinancement Progress ; fournit des capacités de financement aux institutions de microfinancement ; soutient le développement du marché de l’investissement social, et facilite l’accès au financement des entreprises sociales.

Budget:

  • millions d’euros répartis comme suit :
  • Axe PROGRESS : 61 % du budget total
  • Axe EURES : 18% du budget
  • Axe MF/ES : 21% du budget

Critère d’éligibilité:

Le programme EaSI est ouvert à la participation des pays suivants :

  • 28 Etats membres de l’Union européenne
  • pays membres de l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) et de l’Espace Economique Européen (EEE) : Islande, Liechtenstein, Suisse, Norvège
  • pays candidats ou potentiels candidats : Albanie, Monténégro, Ancienne République yougoslave de Macédoine, Serbie, Turquie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo

Le public cible du programme EaSI regroupe les acteurs suivants : les autorités nationales, régionales et locales ; les services de l’emploi ; les partenaires sociaux ; les organisations non gouvernementales ; les établissements d’enseignement supérieur et les centres de recherche ; les experts dans l’évaluation et les études d’impact ; les bureaux de statistique nationaux ; les médias ; et les organismes publics et privés établis au niveau national, régional ou local, fournissant des microfinancements à des personnes ou micro-entreprises, et/ou finançant des entreprises sociales établies dans les pays éligibles.

Néanmoins, les conditions de participation et l’éligibilité des publics varient en fonction des appels à propositions et de l’axe concerné.

Plus d’informations : Page internet dédiée sur le site de la DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion

Print Friendly