Ce programme, doté d’un budget d’environ 14,7 milliards d’euros pour 7 ans (2014-2020), réunit tous les mécanismes européens et internationaux mis en œuvre jusqu’alors pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Objectifs 

  • La reconnaissance et la validation des compétences et des qualifications: grâce à différents outils de transparence et de reconnaissance des compétences
  • La diffusion et l’exploitation des résultats des projetsdonnant la possibilité aux pays participants de communiquer et partager les résultats atteints avec Erasmus+
  • L’exigence d’accès libre à des outils, documents et médias pour l’enseignement créés à travers Erasmus+ : le programme promeut l’accès libre aux documents nécessaires pour l’apprentissage et l’enseignement résultant des projets Erasmus+
  • La dimension internationale: une dimension renforcée à travers plusieurs actions de coopération avec les pays partenaires (mobilité internationale, Master Erasmus Mundus commun, renforcement de capacités, dialogue sur les politiques et activités Jean Monnet)
  • Le multilinguisme est la pierre angulaire du programme et un symbole fort de l’Union européenne et de sa diversité. Les langues étrangères ont un rôle important dans l’acquisition de nouvelles compétences.
  • Equité et inclusion: le programme souhaite promouvoir l’équité et l’inclusion en facilitant l’accès aux étudiants vulnérables et désavantagés aux programmes d’échanges.
  • Protection et sécurité des participants: un des principes les plus importants du programme. La mobilité doit s’effectuer dans un environnement sûr et sécurisé respectant les droits de chacun.

Volets

 Le nouveau programme s’articule principalement autour de 3 volets. Le sport fait par ailleurs, l’objet d’un chapitre distinct.

Action clé 1 : mobilité des individus à des fins d’apprentissage

  • Mobilité du personnel
  • Mobilité des étudiants
  • Mobilité internationale à des fins d’apprentissage pour les individus
  • Mécanisme de garantie de prêt étudiants Erasmus+
  • Masters conjoints Erasmus
  • Service volontaire européen et échanges de jeunes

Action clé 2 : coopération et partenariats pour l’échange de bonnes pratiques

  • Partenariats stratégiques
  • Renforcement des capacités (jeunesse)
  • Alliances pour la connaissance
  • Alliances sectorielles pour les compétences
  • Plateforme de soutien informatique
  • Renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur

Action clé 3 : soutien à la réforme des politiques

  • Coopération avec la société civile
  • Dialogue structuré Jeunesse
  • Soutien à la réforme politique pour l’apprentissage
  • Initiatives de prospective…

Action spécifique Jean Monnet

Action spécifique Sport

  • Partenariats collaboratifs
  • Soutien à des évènements sportifs européens sans but lucratif
  • Semaine européenne du sport
  • Dialogue avec les différentes parties prenantes

Budget 

 14,7 milliards d’euros répartis comme suit:

  • Environ 63% pour l’action 1
  • Environ 28% pour l’action 2
  • Environ 4,2% pour l’action 3
  • Environ 4,8% à redistribuer entre les actions 1 et 2

Critères d’éligibilité

 D’une manière générale, les participants à des projets Erasmus+ doivent être établis dans un pays participant au programme:

  • Etats membres de l’UE
  • Ancienne République yougoslave de Macédoine, Islande, Liechtenstein, Norvège et Turquie.

Certaines actions, néanmoins, sont également ouvertes à des organisations de pays partenaires.

Le programme Erasmus+ s’adresse aux individus - étudiants, stagiaires, apprentis, élèves, personnel de l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, aux volontaires et à toutes les organisations actives dans ces domaines. Il vise plus particulièrement ces publics au travers d’organisations, institutions, groupes qui organisent ces activités. Il n’existe en effet aucune possibilité de projet individuel. Des règles spécifiques de participation sont d'application pour chaque volet.

 


Pour aller plus loin : http://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus_en  

Print Friendly