Un projet européen pour comprendre les interactions entre l’océan et le climat depuis l’espace !

La compréhension du changement climatique est un défi majeur du XXIème siècle. En effet, la prévision des dynamiques du changement climatique dans l’atmosphère et dans l’océan est nécessaire pour guider les actions internationales et les politiques des gouvernements.

Le système Argo est un ensemble d'instruments autonomes, déployés sur l'océan mondial, signalant les propriétés océaniques souterraines à un large éventail d'utilisateurs via des liaisons de transmission par satellite vers des centres de données. La mise en œuvre d'Argo résulte d'une coopération internationale exceptionnelle, avec plus de 30 pays impliqués dans son développement et sa maintenance. C’est un élément essentiel du système global d’observation des océans mis en place pour suivre, comprendre et prévoir le rôle de l’océan sur le climat.

Argos dispose de plus de 3 500 flotteurs profitants autonomes mesurant en temps réel la température et la salinité des océans, de la surface à 2 000 mètres de profondeur. L’UE fournit 25 % de ces flotteurs. Avec le projet E-AIMS, l’Union veut proposer une nouvelle génération de flotteurs Argos : flotteurs profonds, flotteurs avec capteurs oxygène et biogéochimiques, flotteurs arctique, flotteurs avec communication bidirectionnelle. Les tests pilotes réalisés en mer ont été un succès.

E-AIMS organisera une évaluation de bout en bout de la nouvelle technologie Argo float. Les évaluations des systèmes d'observation et les expériences de sensibilité seront également menées pour fournir des recommandations solides pour la prochaine phase d'Argo qui tiennent compte du service maritime GMES, des prévisions climatiques saisonnières et décennales et des exigences de validation par satellite. Ce projet vise aussi à démontrer la capacité du réseau international Euro-Argo à mener des activités de recherche et développement axées sur les besoins de GMES et à démontrer que l'approvisionnement, le déploiement et le traitements des flotteurs pour GMES peuvent être organisés au niveau européen.


Plus d'informations :

Page du projet

Page Cordis

 

Print Friendly