Le Conseil se positionne sur le consensus européen pour le développement

Le Conseil de l'UE a présenté sa déclaration sur le nouveau consensus européen pour le développement, fin juin dernier.

Intitulé "Notre monde, notre dignité, notre avenir", ce document présente la vision du Conseil en matière d'aide au développement pour l'horizon 2030.

Cette position fait suite à une communication conjointe de la Commission et du Service d'action extérieure européen (SEAE) publiée en novembre dernier sur le même sujet.

Dans sa déclaration, le Conseil met l'accent sur l’humanité, la planète, la prospérité, la paix et les partenariats.

Les Etats membres rappellent l'importance des Objectifs de développement durables (ODD), qui doivent guider l'action de l'UE.

Humanité et migration

Les Etats rappellent leur engagement à lutter contre la pauvreté, la malnutrition et la discrimination envers les femmes. Ils s'engagent à nouveau à faciliter l'accès à l'eau, aux soins de santé et à l'éducation, notamment en formant du personnel dans les pays en développement.

Le Conseil souhaite également soutenir les jeunes, en augmentant les emplois de qualité, l'entrepreneuriat et l’accès aux technologies et services numériques.

Les Etats mettent l'accent sur les questions migratoires, enjeu clé à l'horizon 2030. Ils souhaitent lutter contre les causes de la migration et promouvoir une meilleure gestion des migrations dans les pays partenaires. Le rôle des Etats membres de l'UE est peu mis en avant dans ces problématiques.

Environnement

Les Etats s'engagent à agir pour :

  • remédier à l’absence d’accès à l’énergie,
  • accroître l’efficacité énergétique et la production d’énergies renouvelables en vue d’atteindre un équilibre durable entre la production et la consommation d’énergie,
  • et contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique conformément à l’accord de Paris et aux contributions déterminées au niveau national (CDN) présentées par les parties.

Le Conseil promouvra également la suppression progressive des subventions aux combustibles fossiles.

Croissance inclusive et durable

Les Etats prendront des mesures pour encourager les investissements, notamment en associant des fonds et en mettant en place une assistance technique pour monter des projets durables.

Le Conseil soutient également l'agriculture, la pêche et l'aquaculture durable, ainsi que les technologies de l’information et de la communication dans les pays en développement.

Il met l'accent sur le potentiel des villes à devenir des centres de croissance et d’innovation durables et inclusives.

Partenariats

Le Conseil se fixe ici trois objectifs :

  • mieux collaborer,
  • diversifier les acteurs impliqués dans les partenariats
  • et inclure les autorités locales et régionales.


Plus d'Information:

Notre article sur la communication de la Commission et du SEAE

La déclaration du Conseil de l'UE

Print Friendly