La Présidence maltaise du Conseil négocie avec le parlement européen un accord final sur l’agriculture biologique

  • La Présidence maltaise du Conseil a obtenu le 27 février 2017 la majorité qualifiée en faveur de son texte de compromis sur l'agriculture biologique.
  • Ce mandat renouvelé accordé par les délégations du comité spécial agriculture (CSA) permet à la Présidence maltaise de négocier avec le parlement européen un accord final sur l'agriculture biologique. La Présidence du Conseil a soumis un texte de compromis portant sur les sujets encore en débat, comme les pesticides, les semences, les contrôles annuels, ou encore les cultures hors-sol sous terres.

Réactions mixtes.

Tandis que plusieurs Etats membres ont voté contre (Autriche, Grèce, Pays-Bas, Lituanie, République Tchèque, Croatie, Belgique, Chypre), l'Italie, la Pologne et la Bulgarie ont émis des réserves parlementaires.

De leurs côtés, la France et l'Allemagne ont soutenu le texte. Néanmoins, pour les substances non autorisées, la France a recommandé d'éviter de créer des situations différentes selon les pays et de réfléchir à un système d'indemnisation pour les agriculteurs victimes de contaminations.

Print Friendly