70 millions d’euros pour soutenir les producteurs européens de fruits

Le mois dernier, la Commission européenne a annoncé la prolongation des mesures exceptionnelles de soutien pour les producteurs de fruits touchés par l'embargo russe.

Ces mesures, en vigueur depuis août 2014, permettent de soutenir les producteurs touchés par l'embargo russe sur les importations et qui peinent à trouver de nouveaux marchés. Elles seront prolongées pour un an, dès le 1er juillet 2017 et jusqu'à la fin juin 2018.

En pratique, ce sont 70 millions d'euros supplémentaires qui seront attribués aux producteurs pour l'année à venir. Les agriculteurs recevront une compensation financière pour les pertes de revenus liées à l'embargo.

Les producteurs pourront ainsi distribuer leurs fruits à des écoles et des associations caritatives si l'offre de marché est déjà importante. Ils recevront pour cela un cofinancement de l'UE à 100 %, afin d'éviter le gaspillage.

Les producteurs pourront aussi utiliser leurs fruits à d'autres fins, comme l'alimentation animale, la transformation ou le compostage.

Ces mesures s'appliquent actuellement à 12 États membres de l'Union sur divers types de fruits. En France, ces mesures exceptionnelles couvrent les pommes et les poires, pour un maximum de 3 060 tonnes de fruits.


Plus d'Information :

Le communiqué de presse de la Commission

Print Friendly